François Gabart remporte The Transat bakerly

François Gabart


Créé le:
13 mai 2016 / 1:20
Modifié le:
13 mai 2016 / 1:20

C’est dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 mai, que François Gabart à la barre de son trimaran Macif a franchi la ligne d’arrivée de la mythique Transat bakerly. Il relie ainsi Plymouth à New York en 8 jours 8 heures et 54 minutes, soit seulement 25 minutes de plus que le tenant du record, Michel Desjoyeaux.

160511_lloydimages_macif_transatnyc_003_0

Le 2 mai, c’est face à 24 concurrents que le trimaran Macif s’aligne sur la ligne de départ de The Transat bakerly. Née en 1960, cette transat en solitaire connecte Plymouth à New York. Ce sprint transatlantique s’avère très éprouvant et particulièrement complexe du fait d’une mer forte et de vent violent, il repousse autant les limites du skipper que celles du bateau. Cette transat singulière les confronte à des vents de face, ce qui fait d’elle une épreuve périlleuse. Le record détenu par Michel Desjoyeaux en 2004 (8 jours 8 heures et 29 minutes) est à ce jour inégalé.

L’arrivée au port de Brooklyn de François Gabart après plus de 8 jours de course clôt un trajet de 4 643 milles parcourus à une vitesse moyenne de 23,11 nœuds. Il mène presque toute la transat anglaise devant l’Ultime de Sodebo skippé par Thomas Coville et s’impose dès lors comme un concurrent redoutable.

Le jeune marin de 33 ans signe ici sa quatrième grande victoire après le Vendée Globe (2013), la Route du Rhum (2014) et la Transat Jacques Vabre (2015). Cet ingénieur de profession se révèle un talent de la course au large et ses performances ne cessent d’étonner.

Au programme : de nouveaux défis pour le maxi trimaran Macif qui partira à la conquête de records du Tour du Monde jusqu’en 2019.